L'archipel de Mayotte

Mayotte est composée de deux îles du sud, toute somme discrète, qui se situe dans le canal du Mozambique entre le continent africain et Madagascar.

Faisant partie des territoires français d'outre-mer, celle qu’on appelle l’île aux parfums n’en reste pas moins une des archipels d’origine volcanique des Comores. Sans être aussi paradisiaque que ses îles sœurs, tel les Seychelles, la Réunion, ou encore Zanzibar, Mayotte possède tout de même un charme certain qui vaut le détour.


Il possède non seulement une grande richesse naturelle, à l’image de son magnifique lagon, mais aussi une population assez authentique et chaleureuse. En effet, on se surprend à entendre le rire des enfants qui jouent au football à travers les villages, ou encore le calme de certains endroits qui nous permettent de communier avec la nature luxuriante. Côté dépaysement, la faune locale n’est pas en reste, avec son lot de makis, de roussettes, de zébus ou encore de pique bœufs. Son paysage non plus n’a rien envié aux autres, avec ses caps, ses presqu’îles, ses mangroves, ainsi que ses anciens volcans comme le cratère de Djaoudji, sans oublier le lac Dziani, et le cirque de Cavani.


Le principal attrait de l’île c’est d’abord ses plages de sables blancs ou même de sable noir à l’occasion. A chaque carré de plages ses caractéristiques, que ce soit la finesse de ses grains de sable ou encore la forme des pierres qui la composent. De quoi satisfaire tout un chacun, avec en bonus plusieurs barrières de corail qui sont de véritables vitrines aquatiques à la fois proches et accessibles. Ils nous offrent la vision surprenante d’une grande variété de poissons, de coraux, et d’algues. D’ailleurs il existe de nombreux points de vente où l’on peut se fournir en équipement de plongée, comme les tubas, les masques, les palmes, et même des appareils photos étanches.


De par ses spécificités géographiques, la pêche joue un grand rôle dans la vie des mahorais. On peut d’ailleurs apprécier la valse des pirogues, aussi appelé kwassakwassa, sur la mer au loin, mais aussi le mouvement des femmes qui pêchent sur les rivages.